Guillaume Lekeu - fraterstbenoitlabre

Aller au contenu

Menu principal

Guillaume Lekeu

Les disciples


Le compositeur Guillaume Lekeu,
élève de César Franck et de Vincent d'Indy, dans les années 1890, né à Hensy, en Belgique, le 20 janvier 1870, et décédé à Paris, à 24 ans, le 21 janvier 1894, écrit, en 1887 :

"
Pour mon adagio pour quatuor à cordes, inspiré par la Parole du Christ dans le Jardin de Gethsémani : 'mon âme est triste à la mort', le choix de la mesure à cinq temps, qui entretient une pulsation instable contribuant au caractère étrange de cette composition, révèle la vénération que j'éprouve pour la figure tourmentée et cependant rayonnante, du Bienheureux Benoît Labre, auquel je l'ai dédiée. Arrachement entre le besoin d'aimer avec les dons et la nature que Dieu nous a donnés, la certitude d'avoir à accomplir une oeuvre nécessaire, et l'angoisse de la mort, peut-être plus désirable que la vie".

Lettre de Jean Joseph Nicolas Guillaume Lekeu,
à Gaston Vallin -1889- avec qui il prit des leçons d'harmonie et de contrepoint.

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu